Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Fête de la dame de tous les peuples
Ven 1 Juin - 13:36 par Admin

» la dame de tous les peuples sur Peuple de la paix
Lun 9 Avr - 20:37 par Admin

» Protocole de Sion
Dim 20 Nov - 7:36 par Admin

» la dame
Ven 18 Nov - 15:27 par Admin

» la dame
Ven 11 Nov - 10:20 par Admin

» la corédemption
Mer 9 Nov - 19:23 par Admin

» marie corédemptrice sur peuple de la paix
Mer 9 Nov - 19:14 par Admin

» Nouvelles de marie.
Dim 30 Oct - 14:07 par Admin

» reponse sur docteur angelique
Mar 30 Aoû - 7:55 par Admin

» A de M
Sam 20 Aoû - 12:26 par Admin

» traité de la vraie dévotion grignon de monfort
Jeu 18 Aoû - 8:28 par Admin

» échanges
Jeu 18 Aoû - 8:21 par Admin

» Rome perdra la foi
Mar 16 Aoû - 19:03 par Admin

» reponse sur forum religion
Mar 28 Juin - 8:25 par Admin

» réponses sur docteur angelique
Sam 11 Juin - 18:36 par Admin

» Réponse sur " viens seigneur jesus "
Lun 23 Mai - 21:20 par Admin

» Réponse à l'excommunication
Dim 22 Mai - 7:30 par Admin

» fÊTE DU 31
Sam 21 Mai - 18:33 par Admin

» HO HO
Sam 21 Mai - 18:27 par Admin

» Réponse sur docteur angélique
Jeu 19 Mai - 8:32 par Admin

» mystique italienne no 1 sur 3
Dim 15 Mai - 7:59 par Admin

» mystique en italie
Dim 15 Mai - 7:54 par Admin

» traité 33 à 36
Mar 10 Mai - 15:47 par Admin

» DISCUSSION
Sam 7 Mai - 13:30 par Admin

» SUIS SUR LE CHAT ADMIN
Sam 7 Mai - 13:20 par Admin

» chat
Sam 7 Mai - 13:18 par Admin

» traité ....29-----32
Sam 7 Mai - 13:14 par Admin

» traité de la vraie dévotion 24 ou à 29
Ven 6 Mai - 20:01 par Admin

» L'image de MP
Jeu 5 Mai - 7:15 par Admin

» Reponse sur docteur angélique
Sam 30 Avr - 18:24 par Admin

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

traité de la vrai dévotion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

4-02-04.jpg traité de la vrai dévotion

Message par Admin le Sam 30 Aoû - 8:51

e nos actions. Ces principes sont incontestables.

[B. POUR TROUVER LA GRACE DE DIEU, IL FAUT TROUVER MARIE]

6. Tout se réduit donc à trouver un moyen facile pour
obtenir de Dieu la grâce nécessaire pour devenir saint; et
c'est ce que je veux [vous] apprendre. Et, je dis que pour
trouver la grâce de Dieu, il faut trouver Marie.
Parce que:

7. 1 C'est Marie seule qui a trouvé grâce [devant] Dieu, et
pour soi, et pour chaque homme en particulier. Les patriarches
et les prophètes, tous les saints de l'ancienne loi n'ont pu
trouver cette grâce.

8. 2 C'est elle qui a donné l'être et la vie à l'Auteur de
toute grâce, et, à cause de cela, elle est appelée Mère de la
grâce, Mater gratiae.

9. 3 Dieu le Père, de qui tout don parfait et toute grâce
descend comme de sa source essentielle, en lui donnant son
Fils, lui a donné toutes ses grâces, en sorte que, comme dit
saint Bernard, la volonté de Dieu lui est donnée en lui et
avec lui.

10. 4 Dieu l'a choisie pour la trésorière, l'économe et la
dispensatrice de toutes ses grâces; en sorte que toutes ses
grâces et tous ses dons passent par ses mains; et, selon le
pouvoir qu'elle en a reçu, suivant saint Bernardin, elle donne
à qui elle veut, comme elle veut, quand elle veut et autant
qu'elle veut, les grâces du Père éternel, les vertus de Jésus-
Christ et les dons du Saint-Esprit.

11. 5 Comme dans l'ordre naturel, il faut qu'un enfant ait
un père et une mère, de même dans l'ordre de la grâce, il faut
qu'un vrai enfant de l'Eglise ait Dieu pour père et Marie pour
mère; et, s'il se glorifie d'avoir Dieu pour père, n'ayant
point la tendresse d'un vrai enfant pour Marie, c'est un
trompeur qui n'a que le démon pour père...

12. 6 Puisque Marie a formé le Chef des prédestinés, qui est
Jésus-Christ, c'est à elle aussi de former les membres de ce
chef, qui sont les vrais chrétiens: car une mère ne forme pas
le chef sans les membres, ni les membres sans le chef.
Quiconque donc veut être un membre de Jésus-Christ, plein de
grâce et de vérité, doit être formé en Marie par le moyen de
la grâce de Jésus-Christ, qui réside en elle en plénitude,
pour être communiquée en plénitude aux vrais membres de Jésus-
Christ et à ses vrais enfants.

13. 7 Le Saint-Esprit ayant épousé Marie, et ayant produit
en elle, et par elle, et d'elle, Jésus-Christ, ce chef-
d'oeuvre, le Verbe incarné, comme il ne l'a jamais répudiée,
il continue à produire tous les jours en elle et par elle,
d'une manière mystérieuse, mais véritable, les prédestinés.

14. 8 Marie a reçu de Dieu une domination particulière sur
les âmes pour les nourrir et faire croître en Dieu. Saint
Augustin dit même que dans ce monde les prédestinés sont tous
enfermés dans le sein de Marie, et qu'ils ne viennent au monde
que lorsque cette bonne Mère les enfante à la vie éternelle.
Par conséquent, comme l'enfant tire toute sa nourriture de sa
mère, qui la rend proportionnée à sa faiblesse, de même, les
prédestinés tirent toute leur nourriture spirituelle et toute
leur force de Marie.

15. 9 C'est à Marie que Dieu le Père a dit: In Jacob
inhabita: Ma Fille, demeurez en Jacob, c'est-à-dire dans mes
prédestinés figurés par Jacob. C'est à Marie que Dieu le Fils
a dit: In Israel haereditare: Ma chère Mère, ayez votre
héritage en Israel, c'est-à-dire dans les prédestinés. Enfin,
c'est à Marie que le Saint-Esprit a dit: In electis meis mitte
radices: Jetez, ma fidèle épouse, des racines en mes élus.
Quiconque donc est élu et prédestiné, a la Sainte Vierge
demeurant chez soi, c'est-à-dire dans son âme, et il la laisse
y jeter les racines d'une profonde humilité, d'une ardente
charité et de toutes les vertus...

16. 10 Marie est appelée par saint Augustin, et est, en
effet, le monde [moule] vivant de Dieu, forma Dei, c'est-à-
dire que c'est en elle seule que Dieu [fait] homme a été formé
au naturel, sans qu'il lui manque aucun trait de la Divinité,
et c'est aussi en elle seule que l'homme peut être formé en
Dieu au naturel, autant que la nature humaine en est capable,
par la grâce de Jésus-Christ.
Un sclupteur peut faire une figure ou un portrait au
naturel de deux manières: 1 se servant de son industrie, de
sa force, de sa science et de la bonté de ses instruments pour
faire cette figure en une matière dure et informe; 2 il peut
la jeter en moule. La première est longue et difficile et
sujette à beaucoup d'accidents: il ne faut souvent qu'un coup
de ciseau ou de marteau donné mal à propos pour gâter tout
l'ouvrage. La seconde est prompte, facile et douce, presque
sans peine et sans coûtage, pourvu que le moule soit parfait
et qu'il représente au naturel; pourvu que la matière dont il
se sert soit bien malléable, ne résistant aucunement à sa
main.

17. Marie est le grand moule de Dieu, fait par le Saint-
Esprit, pour former au naturel un Homme Dieu par l'union
hypostatique, et pour former un homme Dieu par la grâce. Il
ne manque à ce moule aucun trait de la divinité; quiconque y
est jeté et se laisse manier aussi, y reçoit tous les traits
de Jésus-Christ, vrai Dieu, d'une manière douce et
proportionnée à la faiblesse humaine; sans beaucoup d'agonies
et de travaux; d'une manière sûre, sans crainte d'illusion,
car le démon n'a point eu et n'aura jamais d'accès en Marie,
sainte et immaculée, sans ombre de la moindre tache de péché.

18. Oh! chère âme, qu'il y a de différence entre une âme
formée en Jésus-Christ par les voies ordinaires de ceux qui,
comme les sculpteurs, se fient en leur savoir-faire et
s'appuient sur leur industrie, et entre une âme bien maniable,
bien déliée, bien fondue, et qui, sans aucun appui sur elle-
même, se jette en Marie et s'y laisse manier par l'opération
du Saint-Esprit! Qu'il y a de taches, qu'il y a de défauts,
qu'il y a de ténèbres, qu'il y a d'illusions, qu'il y a de
naturel, qu'il y a d'humain dans la première âme; et que la
seconde est pure, divine et semblable à Jésus-Christ!

19. Il n'y a point et il n'y aura jamais créature où Dieu
soit plus grand, hors de lui-même et en lui-même, que dans la
divine Marie, sans exception ni des bienheureux, ni des
chérubins, ni des plus hauts séraphins, dans le paradis
même...
Marie est le paradis de Dieu et son monde ineffable, où
le Fils de Dieu est entré pour y opérer des merveilles, pour
le garder et s'y complaire. Il a fait un monde pour l'homme
voyageur, c'est celui-ci; il a fait un monde pour l'homme
bienheureux, et c'est le paradis; mais il en a fait un autre
pour lui, auquel il a donné le nom de Marie; monde inconnu
presque à tous les mortels ici-bas et incompréhensible à tous
les anges et les bienheureux, là-haut dans le ciel, qui, dans
l'admiration de voir Dieu si relevé et si reculé d'eux tous,
si séparé et si caché dans son monde, la divine Marie,
s'écrient jour et nuit: Saint, Saint, Saint.

20. Heureuse et mille fois heureuse est l'âme ici-bas, à qui
le Saint-Esprit révèle le secret de Marie pour le connaître;
et à qui il ouvre ce jardin clos pour y entrer, et cette
fontaine scellée pour y puiser et boire à longs traits les
eaux vives de la grâce! Cette âme ne trouvera que Dieu seul,
sans créature, dans cette aimable créature; mais Dieu en même
temps infiniment saint et relevé, infiniment condescendant et
proportionné à sa faiblesse. Puisque Dieu est partout, on
peut le trouver partout, jusque dans les enfers; mais il n'y a
point de lieu où la créature puisse le trouver plus proche
d'elle et plus proportionné à sa faiblesse qu'en Marie,
puisque c'est pour cet effet qu'il y est descendu. Partout
ailleurs, il est le Pain des forts et des anges; mais, en
Marie, il est le Pain des enfants...

21. Qu'on ne s'imagine donc pas, avec quelques faux
illuminés, que Marie, étant créature, elle soit un empêchement
à l'union au Créateur: ce n'est plus Marie qui vit, c'est
Jésus-Christ seul, c'est Dieu seul qui vit en elle. Sa
transformation en Dieu surpasse plus celle de saint Paul et
des autres saints, que le ciel ne surpasse la terre en
élévation.
Marie n'est faite que pour Dieu, et tant s'en faut
qu'elle arrête une âme à elle-même, qu'au contraire elle la
jette en Dieu et l'unit à lui avec d'autant plus de perfection
que l'âme s'unit davantage à elle. Marie est l'écho admirable
de Dieu, qui ne répond que: Dieu, lorsqu'on lui crie: Marie,
qui ne glorifie que Dieu, lorsque, avec sainte Elizabeth, on
l'appelle bienheureuse. Si les faux illuminés, qui ont été si
misérablement abusés par le démon jusque dans l'oraison,
avaient su trouver Marie, et par Marie Jésus et par Jésus
Dieu, ils n'auraient pas fait de si terribles chutes. Quand
on a une fois trouvé Marie, et, par Marie, Jésus, et par
Jésus, Dieu le Père, on a trouvé tout bien, disent les saintes
âmes: Inventa, etc. Qui dit tout n'excepte rien: toute grâce
et toute amitié auprès de Dieu; toute sûreté contre les
ennemis de Dieu, toute vérité contre le mensonge; toute
facilité et toute victoire contre les difficultés du salut;
toute douceur et toute joie dans les amertumes de la vie.

22. Ce n'est pas que celui qui a trouvé Marie par une vraie
dévotion soit exempt de croix et de souffrances, tant s'en
faut; il en est plus assailli qu'aucun autre, parce que Marie,
étant la mère des vivants, donne à tous ses enfants des
morceaux de l'Arbre de vie, qui est la croix de Jésus, mais
c'est qu'en leur taillant de bonnes croix, elle leur donne la
grâce de les porter patiemment et même joyeusement; en sorte
que les croix qu'elle donne à ceux qui lui appartiennent sont
plutôt des confitures ou des croix confites que des croix
amères; ou, s'ils en sentent pour un temps l'amertume du
calice qu'il faut boire nécessairement pour être ami de Dieu,
la consolation et la joie, que cette bonne Mère fait succéder
à la tristesse, les animent infiniment à porter des croix
encore plus lourdes et plus amères.

[C. UNE VRAIE DEVOTION A LA SAINTE VIERGE EST INDISPENSABLE]

23. La difficulté est donc de savoir trouver véritablement la
divine Marie, pour trouver toute grâce abondante. Dieu étant
maître absolu peut communiquer par lui-même ce qu'il ne
communique ordinairement que par Marie; on ne peut nier, sans
témérité, qu'il ne le fasse même quelquefois, cependant, selon
l'ordre que la divine Sagesse a établi, il ne se communique
ordinairement aux hommes que par Marie dans l'ordre de la
grâce, comme dit saint Thomas. Il faut, pour monter et s'unir
à lui, se servir du même moyen dont il s'est servi pour
descendre à nous, pour se faire homme et pour nous communiquer
ses grâces; et ce moyen est une véritable dévotion à la Sainte
Vierge.

[II. EN QUOI CONSISTE LA VRAIE DEVOTION A MARIE]

[A. PLUSIEURS VERITABLES DEVOTIONS A LA TRES-SAINTE VIERGE]

24. Il y a, en effet, plusieurs véritables dévotions à la
très Sainte Vierge: et je ne parle pas ici des fausses.

25. La première consiste à s'acquitter des devoirs du
chrétien, évitant le péché mortel, agissant plus par amour que
par crainte et priant de temps en temps la Sainte Vierge et
l'honorant comme la Mère de Dieu sans aucune dévotion spéciale
envers elle.

26. La seconde consiste à avoir pour la Sainte Vierge des
sentiments plus parfaits d'estime, d'amour, de confiance et de
vénération. Elle porte à se mettre des confréries du Saint
Rosaire, du Scapulaire, à réciter le chapelet et le saint
Rosaire, à honorer ses images et ses autels, à publier ses
louanges et s'enrôler dans ses congrégations. Et cette
dévotion, excluant le péché, est bonne, sainte et louable;
mais elle n'est pas si parfaite et si capable de retirer les
âmes des créatures et de les détacher d'elles-mêmes pour les
unir à Jésus-Christ.

27. La troisiène dévotion à la Sainte Vierge, connue et
pratiquée de très peu de personnes, est celle-ci que je vais
découvrir.
admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 542
Age : 72
Localisation : quebec
Date d'inscription : 20/05/2007

http://marie.forumdediscussions.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum